Actualités

Colza : l’implantation, composante essentielle du rendement !


La clé de la réussite du colza débute dès la récolte du précédent et repose en grande partie sur la qualité de l’implantation. La phase d’implantation est décisive puisqu’elle conditionne la mise en place de la composante du rendement « nombre de pieds/m² ».

L’objectif est d’obtenir un colza robuste, bien développé avant l’arrivée des ravageurs et ayant une croissance continue durant l’automne. Ce profil lui permet de mieux développer et exprimer ses capacités de compensations face aux aléas climatiques et aux attaques des bioagresseurs (ravageurs et adventices).

La fertilisation RICHE EN PHOSPHORE : un soutien à l’implantation

Le colza est une culture très exigeante par rapport au phosphore. Cet élément joue un rôle important dans le développement racinaire et la vigueur du colza (augmentation du diamètre du collet). Il a besoin d’absorber 90 kg de P2O5 pour un objectif de rendement de 35 q/ha. Il ne faut pas faire d’impasse en sol pauvre ou moyennement pourvu et en sol argilo-calcaire où le phosphore peut être bloqué ou moins disponible. De plus, un apport en phosphore permet de valoriser l’azote et d’obtenir un meilleur rendement.

Notre solution : Minifert + 10-30-0

MINIFERT + 10-30 est un mini granulé starter complet NP + Mg + S + Ca + Zn qui agit directement sur la croissance et le développement végétatif.

Intérêts du MINIFERT + 10-30 :

  • Une nutrition adaptée au développement de la plante.
  • Apport de N et P très solubles favorables à un enracinement maximal des cultures.
  • Un effet starter garanti par l’apport du phosphore soluble et d’azote, totalement assimilables.
  • Meilleure disponibilité des éléments nutritifs.
  • Augmentation du nombre de grains par m².
  • Levée rapide et sécurisée.

La mini-fertilisation permet de diminuer les doses et de limiter les pertes par volatilisation.